J’ai lu #Famous de Jilly Gagnon – #Lecture

J’ai lu #Famous de Jilly Gagnon

#Lecture

***

jilly-gagnon-famous-240x378

#Famous de Jilly Gagnon

360 pages

Hugo roman New Way

12 janvier 2017

 

Résumé :

Rachel n’est pas vraiment l’archétype de la fille populaire. Plutôt branchée théâtre, elle ne se sent pas concernée par les préoccupations de ses camarades de lycée. Sauf peut-être quand il s’agit de Kyle Bonham… Mais elle est assez lucide pour savoir que le beau gosse ne la regardera sans doute jamais !

Kyle est bien le seul garçon qui a le pouvoir de rendre son uniforme de serveur au Burger Ban sexy. Mais entre la cuisson des frites et le flot ininterrompu d’histoires de coeur désastreuses, sa vie est peu excitante.

Ces deux-là étaient loin d’imaginer qu’une simple photo de Kyle, prise en cachette par Rachel et postée sur Twitter avec le hastag #cuteboy, allait changer leur vie à tout jamais. En quelques heures, alors que le nombre de retweets ne cesse d’augmenter, Kyle et Rachel sont connus à travers tous les États-Unis. Une chaîne de télévision va même les contacter pour rapporter leur histoire. Mais forcément, cette célébrité soudaine attise les jalousies, et les haters ne les épargnent pas, surtout Rachel…

Raconté du point de vue de chacun des deux héros, #Famous pose la question : est-il possible de vivre une histoire d’amour quand tout le monde s’en mêle ?

L’auteur :

Jilly Gagnon vit à Boston depuis qu’elle est diplômée d’Harvard, mais son coeur est resté dans le Minnesota. Quand elle n’écrit pas, on peut la trouver devant un jeu vidéo, cramponnée à son violon (elle ne comprend toujours pas pourquoi l’envie lui a pris récemment d’apprendre à jouer de cet instrument), ou encore à essayer de communiquer avec ses chats.

 

Mon avis :

Un livre que j’ai lu avec l’appréhension de savoir comment ça se termine car il traite du harcèlement et qui en plus nous tient en « haleine » jusqu’à la fin.

Un livre qui m’a plu d’entrée avec sa double narration. Je pense l’avoir dit que j’aime lire les 2 points de vue dans un roman et que chez Hugo Roman c’est souvent le cas.

Ici on est tour à tour dans la tête de Rachel et dans celle de Kyle et on comprend l’histoire sous les 2 points de vue, bon parfois c’est agaçant, on a envie de leur cirer d’ouvrir les yeux « bordel ! »

Mais reprenons du début, d’un côté nous avons Rachel, une adolescente banale, qui passe inaperçue ou presque et avec sa meilleure amie Mo elles ont un jeu rituel qui consiste à s’envoyer des photos via twitter.

De l’autre on a Kyle, le beau gosse du lycée, le sportif qui a une copine, enfin non ils ne sont plus ensemble, enfin c’est compliqué comme tous les lycéens (ou presque), bref, cette Emma j’ai juste envie de l’étrangler. Oui donc son ex s’appelle Emma et elle l’a quitté mais… elle veut le garder sous son aile.

Un jour Rachel tweete une photo du serveur d’un fast-food, qui n’est autre que Kyle et ça fait le buzz sur twitter. Cette photo est tweeté et retweeté

Et c’est l’engrenage, je n’ai pas envie de tout vous dévoiler, ce buzz n’est pas forcément positif pour Rachel, car elle reçoit beaucoup de messages hargneux et méchants. Tandis que de l’autre Kyle est adulé.

Surtout que l’ex de Kyle, Emma une fois qu’elle va voir ce que ça donne avec la TV qui s’intéresse de près des 2 ados, va vouloir récupérer Kyle et donc va se transformer en véritable peste.

C’est un livre sur le harcèlement, mais pas que, ce livre n’est pas triste même s’il montre les ravages du harcèlement par les réseaux sociaux, avec des inconnus qui ne font pas de cadeaux. Il y a des scènes qui sont pas franchement positive à lire, mais ça se lit et ça donne envie de connaître la suite. Ce livre montre que caché derrière son écran on peut être méchant envers une personne qu’on croise tous les jours, mais qu’on n’abordera jamais.

Ici la TV s’en mêle, et ça va être un tourbillon médiatique auquel ils ne sont pas préparés mais ils s’en sortent plutôt bien. Et ça donne une romance alors qu’on pouvait s’attendre à tout autre chose. Ce livre permet de se rendre compte que les réseaux sociaux peuvent faire du mal, et je pense que c’est un roman à faire lire aux lycéens afin qu’ils prennent conscience que leurs mots peuvent blesser et que ça peut impacter sur leur vie.

Cette histoire raconte donc le harcèlement par internet et j’avais peur que ça termine mal. Surtout que c’est inspiré d’une histoire vraie.

Je dois reconnaître que l’auteur a une plume addictive et que j’ai eu du mal à lâcher ce livre une fois dedans.

En conclusion, une belle histoire qui montre le côté noir du harcèlement par les réseaux sociaux.

 

Note : 4/5

Merci aux éditions Hugo Romans pour cette lecture

***

Et toi tu l’as lu ?

Tu en as pensé quoi ?

***

signature LOGO Mél test02

 

 

Bébé teste la pince pour bavoir Bclip de BabyToLove #Test #Bébé

Bébé teste la pince pour bavoir Bclip de BabyToLove

#Test #Bébé

***

logo_print

Bébé teste la pince pour bavoir Bclip de BabyToLove

Grâce à Berceau Magique

Il y a quelques jours j’ai reçu un colis avec la pieuvre de dentition

Et la pince Bclip

p_20170123_133742_vhdr_on

La pince bclip pour bavoir de la marque BabyToLove
Est à emporter partout avec soi.
Elle permet de faire d’une simple serviette un bavoir pour votre enfant.
p_20170123_133854_vhdr_on
***
Caractéristiques techniques :
– Forme ergonomique.
– Dispose de 2 clips.
– S’adapte sur des supports tissus ou papiers.
– Sac de rangement fourni
p_20170123_133901_vhdr_on
***

Testé par bébé

Déjà que pour la pieuvre j’ai eu du mal à avoir des photos

Mais là en plus, il n’a pas été coopératif pour le test

Autant la pieuvre il l’adore

Autant là il ne veut pas ce clip !

Donc si bébé arrache la serviette ou le papier

Ben sache que ça tombe

ça « clipe » bien oui

Mais sous la pression ça lâche

Forcément,

Moi j’étais ravie d’avoir ça,

Gain de place

Et toujours dans le sac à langer

Comme ça si j’oublie le bavoir

Ce qui arrive une fois sur 2

Je trouve ça vraiment très pratique

Bébé n’est pas de mon avis apparemment !

Le test en image :

Le clip est fin
p_20170123_133836_vhdr_on

La pince est facile à utiliser

p_20170123_133841_vhdr_on

p_20170123_133845_vhdr_on

Et ça se « clipe » bien
p_20170123_184250_vhdr_on

Exemple avec une serviette en tissu

p_20170123_184315_vhdr_on

On ouvre la pince

p_20170123_184323_vhdr_on

Et on « clipe » sur le tissu

Jusque là tout va bien

p_20170208_112409_vhdr_on

J’ai testé 2 fois sur bébé

Les 2 fois ce fut pareil

p_20170208_112412_vhdr_on

Enfin la seconde fois il m’a laissé le temps de prendre la photo

p_20170208_112416_vhdr_on

Avant d’arracher le tissu

p_20170208_112419_vhdr_on

Et de sortir la pince

p_20170208_112421_vhdr_on

p_20170208_112424_vhdr_on

Oh un nouveau jouet !p_20170208_112430_vhdr_on

p_20170208_112433_vhdr_on

Sache que les 2 pinces sont aimantées et se collent entre ellesp_20170208_112436_vhdr_on

p_20170208_112444_vhdr_on

p_20170208_112445_vhdr_on

Ce qui amuse beaucoup bébé !

Je dois quand même préciser que même le bavoir à lacet il arrive à me le défaire

***

Mon avis :

Je voulais en acheter une,

Ce test est donc tombé à pic,

J’ai pu voir que bébé n’en veut pas (pour le moment)

J’aime le côté pratique,

Le côté gain de place,

Le côté « je t’emmène partout »

C’est léger, c’est rapide à utiliser,

On peut mettre une simple feuille d’essuie-tout

Ou un torchon

Un lange,

Ce qu’on a sous la main

J’ai juste un bébé canaille pas coopératif

***

Et toi tu en penses quoi ?

***

Merci à berceau magique pour ce test

***

signature LOGO Mél test02

#JAiLu Les Infâmes de Jax Miller #Lecture #Jailu

Les Infâmes de Jax Miller

#Lecture #Jailu

***

z-les-infames

Les infâmes

Jax Miller
Éditeur : J’AI LU (2016)

 

 

Résumé :

Freedom Oliver, alcoolique et suicidaire, a passé dix-huit ans à se cacher dans une petite ville de l’Oregon, sous protection du FBI. Hantée par son passé douloureux et la mort brutale de son mari, elle souffre d’avoir abandonné ses deux enfants pour échapper à la vengeance de son beau-frère. En apprenant la disparition de sa fille Rebekah, élevée par un pasteur aux croyances radicales, elle part avec l’énergie du désespoir pour le Kentucky. Après tant d’années à se cacher, quitter l’anonymat c’est laisser à son bourreau l’occasion de la retrouver. Et de se venger.
Entre les paumés magnifiques, les flics indélicats, les dégénérés de sa belle-famille et de dangereux fanatiques religieux, son périple tourne à l’odyssée.

Les infâmes a reçu le Prix Transfuge du meilleur polar étranger 2015 et le Grand prix des Lectrices de Elle – dans la catégorie Policier.

 

L’auteur :

Freedom Oliver, aussi écorchée et attachante que Lisbeth Salander, l’héroïne de Millénium, n’a pas fini de vous émouvoir.
Les infâmes a reçu le Prix Transfuge du meilleur polar étranger 2015 et le Grand prix des Lectrices de Elle – dans la catégorie Policier.

 

Mon avis :

Ce n’est pas le genre de lecture que je lis normalement, mais j’aime me faire mon propre avis sur les livres dont on parle beaucoup (ou pas).

J’ai reçu ce livre et rien que la couverture me faisait froid dans le dos, et c’est exactement ce qu’il s’est passé à chaque page du roman, ça fait froid dans le dos, ça glace le sang, mais on ne peut pas fermer le livre tant qu’on ne l’a pas fini !

Le rythme est très soutenu, le suspense est continu, il y a quelques intrigues imprévisibles qui viennent se glisser au milieu de la lecture.

Les dialogues sont au top, et on a un personnage féminin qu’on a rarement l’occasion de voir en littérature.

Tous les clichés sur les américains se retrouvent dans ce livre, c’est peut-être un peu trop à mon goût.

Mais avoir choisi une héroïne féminine qui ne se laisse pas faire, ça change des autres romans du même genre, surtout avec son langage bien à elle ce qui ne la rend plus très féminine !

Un livre extrêmement noir et corrosif sur la société américaine. Un livre avec une intrigue folle, un livre qu’on lit à 200 à l’heure avec le cœur qui bat très fort en attendant la suite de la lecture. Un livre qu’on ne lâche plus une fois qu’on l’a commencé. Un livre plein de hasard. Un livre qui se termine par une fin digne d’Hollywood.

Note : 3/5

Merci aux éditions J’ai Lu pour cette lecture

jai-lu

***

Et toi, tu l’as lu ?

Tu en penses quoi ?

Dis-moi tout

***

signature test02 LOGO Mél

 

 

J’ai lu Something Dangerous de Lexi Ryan – Tome 1 #Lecture

J’ai lu Something Dangerous de Lexi Ryan

Tome 1

#Lecture

***

1

 

Something Dangerous tome 1

De Lexi Ryan

320 pages

Hugo Roman (1 décembre 2016)

 

Résumé 

LA SÉRIE RECKLESS & REAL (triptyque) de Lexi Ryan, dont l’action se situe à New Hope (Indiana), une petite ville de province américaine en proie à des luttes politiques et familiales, raconte l’histoire d’amour tourmentée de Liz célibataire de 24 ans et Sam, son ex-boyfriend qu’elle fuit mais dont elle est toujours amoureuse.

Sur fond de campagne électorale, une passion que tout le monde s’emploie à briser dans une ville où tout se sait et où tout le monde se connaît.

Cette série épicée plonge le lecteur dans un monde de faux-semblants, de sexe, de trahisons et de scandales en tout genre.

4ème de couverture

« Il me dit des choses coquines, mais je ne connais pas son nom. Il veut jouer avec moi, mais je n’ai jamais vu son visage. Il m’attire, mais je ne pourrais pas le reconnaître dans une foule.

Je suis tombée amoureuse d’un inconnu mais, à présent, l’anonymat touche à sa fin. Les secrets partagés sur Intenet, les promesses envoyées par SMS ne me suffisent plus. Je veux quelque chose de dangereux. De la chaleur. De la passion. Le frisson suscité par le fait d’être possédée totalement. Parce que je soupçonne cet étranger anonyme de ne pas être du tout un inconnu pour moi. »

Liz Thompson a rencontré Riverrat69 sur Internet par l’intermédiaire de Something Real, un site de rencontre qui protège l’anonymat de ses utilisateurs. Dissimulés derrière des pseudonymes et des avatars de dessins animés, ils ont accroché, parlé, flirté et échangé mails et sextos, jusqu’à ce qu’ils décident, une fameuse nuit, de briser les règles du jeu et de se rencontrer en personne.

Quand elle jette les dés pour une nuit de passion débridée, sa chance de saisir quelque chose de réel pourrait bien s’écrouler.

Something dangerous (T.1), qui plonge le lecteur dans un univers de sexe, de secrets et de scandales politiques, poursuit l’histoire de Liz et Sam (Something wild : préquel) qui trouvera sa conclusion dans Something Real (T.2).

Biographie de l’auteur

LEXI RYAN, d’abord autopubliée, devenue auteur de best-sellers consacrée par le New York Times et Usa Today pour ses romans d’amour aux intrigues torrides et audacieuses, s’honore d’être membre de la Société américaine des auteurs de romans d’amour. Écrivain vivant de sa plume mais soucieuse de partager sa passion d’apprendre, elle enseigne l’anglais et vit avec son mari et ses deux enfants dans l’Indiana (États-Unis).

Mon avis 

Après avoir lu le préquel je savais dans quel terrain je mettais les pieds et j’avais hâte de lire ce premier tome. Ça se lit super vite, c’est prenant, les discussions par messagerie ou SMS me plaisent beaucoup et toujours le double point de vue entre Liz et Sam, qui me plait vraiment dans une lecture.

L’auteure est très habile pour maintenir le suspense jusqu’au bout !

Vraiment, on en est à faire les mêmes suppositions que Liz, mais le final vaut le coup et on ne se doute de rien.

Comme dans le préquel on retrouve le mélange politique, secrets et érotisme qui font de ce roman un bon moment de lecture.

On retrouve donc Liz toujours désespérée d’être célibataire, qui s’inscrit sur le site de rencontre de sa ville, Something Real, elle entretient ainsi une relation inédite avec un homme. Les échanges sont intenses et elle est persuadée d’avoir démasqué l’homme avec qui elle chatte. Les indices concordent et l’espoir fait le reste, elle pense que Riverrat69 est Sam. Son Sam. Le seul homme qui a toujours provoqué en elle des émotions inexplicables. Mais leurs relations n’est pas au beau fixe actuellement. Sam reste donc l’homme avec qui elle couche lors des mariages entre leurs familles / amis communs. Pourtant, elle garde espoir que ce soit avec lui qu’elle trouve l’amour et fonde une famille comme ses sœurs.

Sam quant à lui, a une réputation qui pourrait laisser une mauvaise image de lui. L’impression qu’il laisse transparaître est celle d’un homme fort, intouchable, qui n’est pas ouvert à l’amour. Pourtant il a un cœur fragile, suite à un cœur brisé il y a quelques années, et ne veut donc pas prendre de risque. Les rares moments avec Liz lui suffisait jusqu’à présent, bien que les fantasmes commencent à arriver et il se rendra compte qu’il ne pense qu’à elle. Et c’en est très touchant dans le récit de découvrir avec lui qu’il est fou de Liz.

Dans ce roman, il ne faut pas oublier l’aspect politique, la campagne va venir interférer dans la naissance de leur amour. On pourrait donc penser à une lecture prévisible et il n’en est rien. On a une lecture à la fois légère et érotique et puis plus intense avec des sentiments plus profonds.

J’aime le côté secret de cette romance, ça rend la lecture plus addictive.

Bien sûr je me suis laissée prendre à essayer de deviner qui est ce Riverrat69. Et je me suis faite avoir comme une bleue, trop prévisible pourtant, j’aurai dû me douter que ça allait être un peu plus poussé !

Le final est donc une grande surprise pour moi, mais il s’arrête comme ça … sans rien, il faut donc vite se plonger dans le tome 2 pour savoir comment elle va se sortir de là ! Parce que ce final laisse la porte ouverte à toutes les hypothèses …

L’auteure nous tient donc en haleine jusqu’à la dernière page et réussi à nous faire languir sur la suite !

Bon moi je triche je suis très en retard sur mes lectures, donc j’ai déjà le tome 2 en cours de lecture, mais je vous en parlerais quand j’aurais fini de le lire !

Apparemment, Liz et Sam sont des personnages secondaires d’une autre saga de Lexi Ryan, pour ma part je ne l’ai pas lu, et cette saga se suffit donc à elle-même pour être comprise.

En conclusion : une lecture addictive, attachante et un final plein de surprise

 

NOTE : 4,5/5

 

Je remercie les Editions Hugo et Cie pour cette lecture.

***

Et toi, tu l’as lu ?

Tu en as pensé quoi ?

Dis-moi tout !

***

signature test02 LOGO Mél

J’ai vu 50 nuances plus sombres #cinéma #50nuancesplussombres

J’ai vu 50 nuances plus sombres

#cinéma #50nuancesplussombres

***

01

Hier après-midi je me suis offerte une séance de ciné toute seule !

J’ai profité de cet horaire parce que c’est la seule séance où je pouvais,

Surtout que la dernière séance dans ma ville c’est le 26/02

Les films ne restent pas longtemps ici

Bébé étant à la crèche et les 2 grands en vacances chez papi et mamie

Comme j’ai vu le premier volet et que je vous ai donné mon avis ici

Je voulais voir la suite,

Alors dans mon article je me suis trompée ce n’est pas attendre 1 an, mais 2 …

Et c’est long très long !

L’erreur que j’ai faite c’est de ne pas revoir le 1 avant d’y aller

Mais je n’ai pas eu le temps

02

Alors hier j’étais crevée (comme aujourd’hui soit dit au passage ! Merci bébé !)

Et déjà qu’au ciné quand je m’ennuie je m’endors (coucou les Minions)

Du coup j’ai longtemps hésité à y aller

De peur de ne pas réussir à lutter contre ma fatigue et me retrouver endormie 

Mais déjà la BO est top

(et je viens de la mettre dans mon panier amazon !)

(Je n’ai aucun souvenir de la BO du 1 … oups)

Et nous tient réveillé

***

Mais non vraiment ce film m’a beaucoup plu,

Plus que le premier,

Pourtant je ne m’en souviens plus trop.

Déjà ce n’est pas le même réalisateur (il me semble)

J’ai senti une atmosphère différente que dans le 1

Je n’aimais pas trop les acteurs,

Là le Jamie il m’a plu énormément,

Même Anastasia m’a paru moins niaise que dans le premier

Et plus mature

Pour Eliot j’ai encore du mal,

Mais il m’a paru changé par rapport à mon souvenir, 

Mais on est encore loin du tombeur de ces dames !

***

Dur de retranscrire un livre à l’écran,

Dur de transmettre l’atmosphère du livre dans un film

Et pourtant j’ai senti un plus, une nette amélioration dans ce film

Une atmosphère chargée de sensualité, de sexualité,

Les scènes érotiques sont vraiment plus prenantes que dans le 1

Et Jamie dénudé est vraiment plaisant à regarder

(non on ne voit rien comme dans le premier, sauf une musculature qui donne envie)

Et pourtant on ne voit la chambre rouge que 2 fois dans ce film (si j’ai bien compté)

Il y a plus de suspense

(Bon si on a lu le livre on sait ce qu’il se passe mais quand même on le ressent bien)

160089

Quand à Kim Basinger, au début j’étais sceptique 

Mais c’est vrai qu’il faut quand même une femme mûre et sexy pour ce rôle

Mais bon dans ma tête c’est toujours l’extraterrestre de « j’ai épousé une extraterrestre »

Oui j’ai des références ultra topissime ! lol

poxo

En conclusion :

Une BO extra

Un film plus chaud, une atmosphère plus sexuelle, plus pesante dans ce volet

Un Jamie plus Graou,

Moi qui n’était pas convaincu par l’acteur dans le 1

Une Ana plus mature

J’ai toujours peur avec les adaptations ciné

Je n’ai jamais pu voir Harry Potter en film,

Je sais pas il me manque quelque chose pour faire que j’accroche,

Pourtant les livres je suis accro !

Mais là pas de soucis,

ça reprend bien le livre

Tout y est

Et j’ai hâte d’aller voir le 3

Bon ça va y a qu’un an à attendre (au lieu de 2 )

Et j’ai déjà mis le DVD en prévente dans mon panier amazon

Conseil :

Si vous allez le voir, restez assis(e) jusqu’à la fin de la fin de la fin !

***

Interdit en salle aux – de 12 ans ?

Comme dans mon premier article je trouve que c’est une aberration !

J’ai vu des jeunes ados sortir de la salle, filles ou garçons

Vraiment, pour moi il y a des scènes qu’il ne faut pas voir avant minimum 16 ans

Et encore 18 ans serait plus réaliste.

***

Et toi tu l’as vu ?

Ton avis ?

***

signature LOGO Mél

Bébé teste la pieuvre de dentition de BabyToLove #Test #Bébé

Bébé teste la pieuvre de dentition de BabyToLove

#Test #Bébé

***

logo_print

Bébé teste la pieuvre de dentition de BabyToLove

Grâce à Berceau Magique

p_20170123_133600_vhdr_on




La pieuvre de dentition de BabyToLove est le compagnon idéal de bébé
Pour soulager ses gencives sensibles.
Sa forme originale en fait un objet moderne et apprécié des plus grands comme des plus petits.
 ***
p_20170123_133556_vhdr_on

Caractéristiques techniques :

– Dispose de 8 tentacules.

– Un côté brosse et un côté picot.

– Livrée dans une boîte transparente.

En silicone

A partir de 3 mois

p_20170123_133439_vhdr_on

p_20170123_133549_vhdr_on

Testé par bébé

Je dois dire que j’ai galéré pour avoir des photos potables

Mais surtout une potable en action,

Car monsieur dès qu’il voit que je le prends en photo

Il pose avec son beau sourire

Alors oui il est pardonné de ne pas se laisser faire

Mais quand même

Donc place aux photos :

Bébé est en pleine poussée dentaire en ce moment

(bonjour les otites ! Ah non ça n’a rien à voir ?)

p_20170124_191218_vhdr_on

Donc bébé a adopté de suite la pieuvre

Et pourtant il est difficile et il préfère de loin les jouets des grands

(que je passe mon temps à planquer !)

Donc voilà il a commencé par lui bouffer mordiller le chapeau …

p_20170124_191225_vhdr_on

Lui lancer des regards amoureux …

p_20170124_191250_vhdr_on

Et la promener partout dans la maisonp_20170124_191333_vhdr_on

Il a même essayé de la planquer sous le canapé !

p_20170124_191338_vhdr_on

p_20170124_210015_vhdr_on

On voit bien les picots

p_20170124_210017_vhdr_on

Donc il la « trimbale » partout

p_20170125_090246_vhdr_on

Ah voilà enfin une photo dans la bouche !

p_20170125_090247_vhdr_on

Et il la mordille beaucoup

p_20170125_090313_vhdr_on

Comme tu peux le voir elle tient bien dans les petites mains de bébé

***

Mon avis :

On a plusieurs jouets de dentition à la maison,

Aucun qui n’a autant de faveur de la part de bébé que cette pieuvre.

Elle tient bien dans la main,

Elle est lavable

On sent bien les picots et le côté brosse ce qui doit réellement soulager bébé

(je sais pas, il ne me le dit pas non plus)

Disponible en plusieurs couleurs

Le coloris du chapeau est attrayant

Je pense que c’est une très bonne idée de cadeau de naissance pour un bébé

***

Tu connais ?

Tu en penses quoi ?

***

Merci à berceau magique pour ce test

***

signature

LOGO Mél test02

Une journée aux #efluent5

Une journée aux #efluent5

***

Enfin, il est temps de vous faire mon retour sur cette journée à Paris

Le 29 novembre pour le spot E-Fluent5 organisé par Parole de Mamans

Cette année, le thème du spot était l’amour,
(d’où le rose !)
Et la décoration du lieu tout en rose reflétait bien ce thème
***
J’ai donc mis mon réveil ultra-supra-tôt le 29 novembre,
J’ai essayé de ne pas réveiller bébé
J’ai avalé un café trop chaud
Et un PAIN AU CHOCOLAT
(oui je vis dans le Sud-Ouest mais je dis PAIN AUX CHOCOLAT !!!!)
Et j’ai pris ma voiture direction Toulouse et son aéroport,
Je suis partie avant 6h du mat’
Car je savais qu’en plus il y avait grève des transports en commun sur Toulouse,
Et en arrivant avant 7h sur le Périph’ j’ai bouchonné (un peu)
(mais à Paris ce fut 10 fois pire !)
J’ai rejoins Sysy à l’aéroport
Et vol vers Paris
***
Après un trajet long en voiture
Nous voici dans la place !!!!
J’ai revu des copines
J’en ai découvert d’autres dont des #MamansDéjantées
Je ne citerais personne de peur d’en oublier
Parce que depuis plus de 2 mois ma mémoire commence à flancher sur qui j’ai vu / revu !
***
J’ai vu des marques
J’en ai revu d’autres
J’ai discuté avec des CM
J’ai fait des photos,
J’ai posté sur mon fil IG
J’ai gagné des cadeaux à la loterie
J’ai tenté de replier un lit parapluie rapidement
Et j’ai participé à un atelier pour faire une suspension cœur
J’ai loupé les événements de fin de journée
(ChorégraphieS, mannequin challenge …)
***
Une journée bien remplie
Qui est bien crevante aussi il faut le dire
***
Et puis on a refait le chemin à l’envers,
Aéroport, vol, voiture, maison, rentrée à presque minuit
Pour découvrir que la gastro avait envahi la maison
(et le regard noir de mari chéri qui a dû gérer ça c’est cadeau !)
***
Parmi les marques j’ai revu :
Boiron, Pierre Fabre (Avène avec un massage de main trop top !), Petit Béguin, Babymoov’, Dyson, A-qui-S, Fleurus, babybjorn, Kiddy, Forte Pharma…
J’en ai découvert d’autres : Ficello, Sodastream, Bonduelle, Mustela, Munchkin, La boîte à Bonbecs, Janod, Luc & Léa, Merck, Difrax, Cheerz, Rozyli, Munchkin, Tissus by Domotex, PotpotamBabypoom, allerg’n, Lumi-design, Magic stroller Bag,…

J’ai aussi participé à un super atelier pour fabriqué une suspension cœur qui trône dans mon séjour

Mais du coup j’ai raté les animations de fin de journée avec cet atelier et la soirée pour cause d’avion à attraper

Ma journée en photos : 

p_20161129_113315_vhdr_auto

Cheersp_20161129_113905_vhdr_auto

Ficello

p_20161129_114126_vhdr_auto

La boite à bonbecs (Attention faut passer vite devant lol !)p_20161129_114246_vhdr_auto

Le défi babybjornp_20161129_115023_vhdr_auto

Presque … presque !

Bon en fin de journée je suis descendu encorep_20161129_122926_vhdr_auto

Rozyli et sa box DIY couturep_20161129_123342_vhdr_auto

Kiddyp_20161129_130335_vhdr_auto

Babymoov’ et le nouveau nutribabyp_20161129_130357_vhdr_auto

p_20161129_130423_vhdr_auto

La couverture pour Doomoop_20161129_134200_vhdr_auto

Boiron et son défi « combien il y a de tubes dans le pot ? »p_20161129_140246_vhdr_auto

Munchkinp_20161129_140251_vhdr_auto

Et sa puériculture coloréep_20161129_141549_vhdr_auto

Allerg’Np_20161129_141626_vhdr_auto

Pour aider les enfants avec leurs allergies

p_20161129_142756_vhdr_auto

MiniGum de Forté Pharma

(je t’en ai parlé ici)

p_20161129_143100_vhdr_auto

Lumi-design et sa superbe lampe tour Eiffel incassable

p_20161129_143913_vhdr_auto

Magic stroller Bag et son sac de poussettep_20161129_144212_vhdr_auto

A-qui-S et sa Hotte personnalisable de père noëlp_20161129_145511_vhdr_auto

Potpotam

p_20161129_151113_vhdr_auto

Petit Béguin

p_20161129_174223_vhdr_auto

La boite à bonbecs encore (oui je suis passée plusieurs fois devant !)

p_20161129_180017_vhdr_auto

Difrax

p_20161129_180042_vhdr_auto

Et son défi « combien il y a du sucettes là-dedans ? »

***

Et ça c’est ce que j’ai fait en atelier animée par six à la maisonp_20161129_170238_vhdr_auto***

J’en oublie

Et des meilleurs

Une journée qui passe à une Vitesse grand V

Qu’on ne voit pas passer

Et donc entre papotage entres copines,

Papotage avec les marques,

Et prendre des photos

On a pas vraiment le temps de se poser

Et parfois on oublie de faire des photos.

***

Merci à Parole de Mamans

***

signature

LOGO Mél

#JAiLu Face à toi de Sophie Leseure #Lecture #EBook

Face à toi de Sophie Leseure

***

p_20170201_144106_vhdr_on

Face à toi
Sophie Leseure
Editeur L’ivre-Book
sortie le 08/01/2017

Sortie papier : 25/01/2017

RÉSUMÉ 

Maeva, 36 ans mène une vie de solitaire. Entre son travail et ses deux seuls amis, elle vit dans le souvenir de son premier amour.

C’est alors que le beau, sexy et mystérieux Luka va tout chambouler. Une attirance physique, un coup de foudre inévitable les portera vers une belle belle histoire d’amour.

Mais rien n’est simple pour eux. Luka renferme bien des mystères…

Maeva percera-t-elle ses secrets les plus profonds, et surtout pourra-t-elle accepter de vivre avec ses aveux ?

Un roman d’amour, d’amitié et de secrets inavoués.

 

L’auteur :

Sophie, née à Paris habite dans le Lot, elle est maman de deux enfants et elle consacre son temps à l’écriture et à la lecture.

 

Mon avis :

J’ai reçu ce livre en service presse, je ne connaissais pas du tout l’auteur.

Mon avis est partagé, dans ce roman il y a des points positifs mais aussi du négatif

C’est une histoire entre deux personnages meurtris par la vie et qui ne croient plus en rien. La rencontre entre ses 2 écorchés va faire qu’ils vont renouer peu à peu avec le bonheur auquel ils ne voulaient plus croire.

L’histoire propose pas mal de rebondissements afin de tenir le lecteur en haleine ou presque, parce que moi j’ai rapidement fait le lien.

Bien qu’au vu des événements j’aurai pensé une autre fin. Mais ça termine en happy end et je préfère dans ce sens-là.

Ce roman est une histoire d’amour qui met en avant le premier amour, celui qui marque à vie et qu’on ne peut oublier et l’auteure le met en avant régulièrement dans l’histoire, ce qui fait que j’avais compris dès le début le vrai visage de Luka. Ce roman était pour moi trop prévisible du coup, j’ai stagné un peu dans la lecture à partir de là.

J’ai eu du mal à capter l’émotion de ce roman, je n’ai pas été transportée, je n’ai pas été tenue en haleine. Parce que je voulais une autre fin, parce que Mathieu, l’ami de toujours m’a beaucoup plu, contrairement à son premier amour et que j’aurai aimé les voir ensemble.

Pour le côté négatif je dirais qu’il manque un peu de profondeur, que je n’ai pas adhéré au style d’écriture de l’auteure.

C’est un roman court, rapide à lire, idéal pour passer un moment agréable si on oublie les fautes et les phrases mal construites.

Je terminerais en disant que chaque ressenti est personnel, que ce n’est pas parce que je n’ai pas été transportée par ce roman que je ne lirais pas d’autres romans de cette auteure. Que ce n’est pas parce que cette histoire m’a paru trop prévisible qu’elle le sera pour vous.

Le mieux c’est de découvrir par soi-même et je ne regrette pas d’être allée au bout de cette lecture.

NOTE : 3/5

Je remercie les éditions L’ivre Book pour cette lecture

***

Et toi tu l’as lu ?

Tu en as pensé quoi ?

***

signature LOGO Mél

test02