Mes lectures #2 : Rebelles, rumeurs, tricheuses et vénéneuses

Mais de quoi je parle ?

D’une saga littéraire d’Anna Godbersen

(connu sous le nom américain : The Luxe)

téléchargement

L’auteur :

Anna Godbersen est une écrivaine américaine, née à Berkeley dans l’Etat de Californie. Elle vit aujourd’hui à New York.

Rebelles :

4ème de couverture : 

Des filles rebelles dans des robes sublimes font la fête jusqu’à l’aube.

Des garçons irrésistibles aux sourires machiavéliques ont des intentions suspectes.

Mensonges, secrets et scandales.

Nous sommes à Manhattan … en 1899.

Résumé : 

Elizabeth s’apprête à y épouser Henry, le plus beau parti de la ville pour sauver sa famille de la ruine mais tout les deux se préparent à un mariage sans amour. Dans l’ombre, la rivale d’Elizabeth, Pénélope, la maîtresse éconduite d’Henry prépare sa revanche. Car derrière les sourires trompeurs, dans des décors sublimes, parmi le luxe, rien n’est plus précieux qu’un secret et chacun redoute le scandale. Et des secrets, la trop sage Elizabeth en cache plus d’un…

Rumeurs :

4ème de couverture :

Rien n’est plus dangereux qu’un secret…

Les amies d’hier sont devenues les rivales d’aujourd’hui. Coups bas à l’heure du thé, trahisons au coeur de la nuit, les bals somptueux bruissent des plus folles rumeurs.

Retour à Manhattan… en 1899.

Résumé :

Depuis la mort tragique de la belle Elizabeth Holland, tous les regards sont tournés vers ses proches : sa sœur, la turbulente Diana, qui représente le seul espoir de fortune pour la famille Holland ; son fiancé, Henry Schoonmaker, le plus séduisant mauvais garçon de New York ; sa meilleure ennemie, Penelope Hayes, décidée à enfin obtenir ce qu’elle désire ; et même son ancienne femme de chambre, l’intrigante Lina Broud.
Dans cette délicieuse suite de Rebelles, rien n’est plus dangereux qu’un scandale… ou plus précieux qu’un secret.

Tricheuses :

4ème de couverture :

Elles ont tout ce qu’elles désirent… mais rien de ce qu’elles veulent.

Une bien curieuse union célébrée dans la haute société. Henry Schoonmaker vient d’épouser une jeune femme qu’il n’a jamais aimée : Penelope Hayes. Si son ancienne rivale triomphe, Diana, toujours amoureuse d’Henry, n’a pas dit son dernier mot. Quand à Elizabeth, elle refuse obstinément de paraître en public.

Pressentant un nouveau scandale, tout New York retient son souffle.

Résumé :

Bien qu’Elizabeth Holland ait fait son retour à New York, c’est toujours sa sœur Diana qui illumine les soirées de la haute société. Et ce, malgré le mariage de son amoureux secret, Henry, avec l’éternelle rivale des sœurs Holland, la vénéneuse Penelope. En réalité, Henry est toujours épris de Diana, mais Penelope l’a soumis à un odieux chantage. Quant à Lina, l’ambitieuse ex-femme de chambre, elle continue son incroyable ascension sociale… à ses risques et périls.
Retour à Manhattan en 1900 !

Vénéneuses :

4ème de couverture :

Diana, le coeur brisé, court le monde à l’aventure mais ne peut oublier Henry. Carolina, l’ex-femme de chambre, est devenue une icône de la société mondaine.

Penelope, enfin au bras d’Henry qu’elle convoitait tant, perd la tête pour les beaux yeux d’un prince.

alors qu’elles se croyaient à l’abri, de nouveaux scandales éclaboussent leurs belles robes.

Cette fois, les vénéneuses risquent de se brûler les ailes à jamais…

Résumé :

Été 1900. À New York, Elizabeth cohabite avec un époux qu’elle n’aime pas, pour assurer un avenir à l’enfant qu’elle porte. Diana s’enfuit à Cuba, à la recherche d’Henry, son grand amour. Carolina l’ancienne servante réalise son rêve : désormais c’est elle, la favorite de la haute société new-yorkaise. Penelope se console de l’indifférence d’Henry en acceptant les avances du sublime prince de Bavière. Mais les fantômes du passé risquent fort d’empêcher nos héroïnes de vivre les nouvelles existences qu’elles se sont choisies…

Mon avis :

Foncez !

J’ai adoré lire cette saga, je ne connaissait pas du tout quand j’ai acheté le premier tome ! Et j’ai été envoûtée !

Chaque tome commence par la fin, l’épilogue est en fait le dernier chapitre du livre, chaque chapitre commence par un « billet » : un article de journal sur les rumeurs (ou ce qu’on appelle aujourd’hui la pesse people !), un paragraphe de livre de bonne conduite dans la haute société, ou une invitation envoyée … et c’est agréable ça laisse envisager la suite du chapitre, sauf que bon ça se passe pas toujours comme prévu (voir jamais !).

On va de surprise en surprise de rebondissement en rebondissement, on tremble pour la fragile Elizabeth, on partage les sentiments de Diana, on a envie qu’il arrive malheur à Penelope et Carolina, on se prend au jeu, on entre dans la peau des personnages facilement !

Le point que j’ai moins aimé (oui il y en a forcément un) : la fin, qui me laisse pantoise ! « NON mais pas ça ! »

Mais je n’en dirais pas plus !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Un petit "De Quoi Je Me Mél ?" à me laisser ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s