Les mots qu’on ne me dit pas – Véronique Poulain #Lecture #Rentrée Littéraire

Comme tu le sais j’ai été choisie pour lire des livres dans le cadre du prix des lecteurs pour la rentrée littéraire sur le site entrée livre

J’en ai parlé ici

qui vient de fermer ses portes,

Tout est disponible sur le site decitre

***

Je suis un peu en retard dans l’écriture de mes critiques,

Voici donc la première !

Un livre que j’ai beaucoup aimé !

***

les mots qu'on ne me dit pas

**

Véronique Poulain – Les mots qu’on ne me dit pas

Editions Stock

Sortie le 20 août 2014

***

Résumé :

 

« « Salut, bande d’enculés ! »

C’est ainsi que je salue mes parents quand je rentre à la maison.

Je ne suis pas seule. Mes copains m’accompagnent. Ils ne me croient jamais quand je leur dit que mes parents sont sourds.

Je vais leur prouver que je dis vrai.

« Salut, bande d’enculés ! » Et ma mère vient m’embrasser tendrement. »

 

Sans tabou, avec un humour corrosif, elle raconte.
Son père, sourd-muet.

Sa mère, sourde-muette.

L’oncle Guy, sourd lui aussi, comme un pot.

Le quotidien.

Les sorties.

Les vacances.

Le sexe.
D’un écartèlement entre deux mondes, elle fait une richesse.

De ce qui aurait pu être un drame, une comédie.

 

Ses parents sont sourds. Sourds-muets. Elle pas. Elle parle, beaucoup, et elle entend, très bien, trop bien parfois. Elle entend tout, tout le bruit qu’ils font…

 

En 128 pages écrites au couteau, Véronique Poulain nous fait entrer dans l’univers des sourds. En famille, entre amis, à la maison, en voiture, au supermarché, en vacances, au restaurant, au bal, à l’école, dans le métro, dans l’intimité d’une salle de bains, d’une chambre à coucher… Etonné, souvent amusé, on découvre une autre langue, une autre culture où l’expression des visages et des corps, imagée et sans tabous, loin de se limiter à tenter de remplacer la nôtre, l’enrichit et la colore. Drôle, inattendue, tellement vivante, Véronique Poulain est le fruit de ce bilinguisme et de cette double culture. Il suffit de la voir s’animer pour entrevoir la force que contiennent ces pages.

***

L’Auteur :

 

Véronique Poulain vit à Paris et travaille dans l’audiovisuel. Elle fut pendant quinze ans l’assistante personnelle de Guy Bedos. Les mots qu’on ne me dit pas est son premier livre.

 

***

Quelques extraits :


IMG_20140820_142212

 

IMG_20140820_142301

IMG_20140820_142406

 

 

***

Mon avis :

 

J’avais peur d’ouvrir ce livre, j’avais peur de ce que j’allais lire, étant malentendante, le résumé m’a fait voir ce que je risquais d’endurer de la part de mes enfants et j’avais peur de lire ce livre peur de ce que je pourrais y lire. Et puis je me suis laissée entraîner (faut croire que j’aime les défis !) par ces 128 pages d’anecdotes, de situations cocasses, de scènes de vie avec le handicap. Je n’ai pas lâché le livre avant d’avoir fini les 128 pages. Je ne pouvais pas lâcher ce récit. Le rythme est soutenu, mais les chapitres sont courts. Si bien qu’on veut toujours en savoir plus et on tourne la page sans s’en apercevoir jusqu’à arriver au point final.

C’est un livre que je vais conseiller à mes proches, parce qu’il y a des scènes de vie qui sont vécues ici même et ça pourrait leur ouvrir les yeux.

J’ai plus qu’à dire Merci à l’auteur pour ce livre dont on ressort amusé alors que pourtant il y a aussi des scènes plus « tragiques ». Une belle leçon de vie.

***

Note : 5/5

***

Livre lu dans le cadre du prix des lecteurs pour la rentrée des lecteurs

Je remercie les Editions Stock et Entrée Livre pour m’avoir donné l’opportunité de lire ce roman, étant concernée, je l’aurais sûrement lu de moi-même, mais quand ?

C’est une belle découverte et je vais continuer à suivre cet auteur.

Retrouvez l’auteur sur Twitter

Retrouvez mon avis sur le site

****

CoupsdeCoeur

coup de coeur des lecteurs 2014

Publicités

4 réflexions sur “Les mots qu’on ne me dit pas – Véronique Poulain #Lecture #Rentrée Littéraire

  1. Pingback: Un tag à la lettre ! | De Quoi Je Me Mél ?

  2. Pingback: être la première concernée et ne pas être au courant ! Y a un problème non ? #coup de gueule | De Quoi Je Me Mél ?

  3. Pingback: Mon bilan de la #rentréelittéraire #lecture | De Quoi Je Me Mél ?

  4. Pingback: Mon bilan de cette année littéraire | De Quoi Je Me Mél ?

Un petit "De Quoi Je Me Mél ?" à me laisser ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s