Orphelins de Dieu – Marc Biancarrelli #rentréelittéraire #lecture

Livre lu pour le prix des lecteurs pour la rentrée littéraire sur le site entrée livre

qui vient de fermer ses portes,

Tout est disponible sur le site decitre

J’en ai parlé ici

***

9782330035938FS

***

Orphelins de Dieu – Marc Biancarrelli

Editions Actes Sud

20 août 2014

20€

236 pages

***

Résumé :

 

Résolue à venger son frère, à qui quatre répugnantes crapules ont tranché la langue sans oublier de le défigurer, Vénérande, jeune paysanne au cœur aride, s’adjoint les services de L’Infernu, tueur à gages réputé pour sa sauvagerie, et s’embarque avec lui dans une traque sanguinaire à travers les montagnes corses du siècle.

Au gré de leur chevauchée vers la tanière des Santa Lucia – la fratrie à abattre -, L’Infernu raconte à sa « disciple » son engagement, jadis, dans l’armée des insoumis, meute de mercenaires sans foi ni loi prompte à confondre patriotisme, geste guerrière et brigandage éhonté, semant terreur et chaos de vallées escarpées en villages désolés, de tavernes et bordels immondes en marécages infestés.
L’abandon avec lequel L’Infernu se livre à Vénérande, au terme d’une existence passée à chercher en vain son humanité au-delà du chaos des armes, confère au sanglant baroud d’honneur de ce vaincu de l’Histoire les vertus d’une ultime et poignante transmission, qui culmine lors de l’assaut final.

Insolemment archaïque et parfaitement actuelle, cette épopée héroïque en forme de « western » réinvente superbement l’innocence des grands récits’ fondateurs à l’état natif, quand le commerce des hommes et des dieux, des héros et des monstres, pouvait encore faire le lit des mythes sans que nulle glose n’en vienne affadir les pouvoirs.

 

L’auteur :

 

Né en 1968, Marc Biancarelli est enseignant de langue corse. Poète, nouvelliste, dramaturge et romancier, il a publié de nombreux ouvrages en corse et en français, pour l’essentiel aux éditions Albiana, où la version originale de Murtoriu (Actes Sud, 2012) a paru en 2009. Bon courage, Chien Pourri !

 

Mon avis :

 

Orphelins de Dieu c’est une rencontre entre Vénérande, jeune paysanne qui vit dans un coin reculé de la garrigue corse avec son frère à qui on a coupé la langue et « l’Infernu » un vieil homme, tueur à gage.

C’est aussi l’histoire d’une vengeance, Vénérande va trouver le tueur à gages pour venger son frère qu’une bande de hors-la-loi a laissé pour mort après lui avoir coupé la langue.

La vengeance ça coûte cher, Vénérande va le comprendre. Tout au long de cette histoire « l’Infernu » va revenir sur ses souvenirs de jeunesse, ses illusions perdues, son combat, et sa vie qui aurait pu être différente s’il n’avait pas choisi de devenir comme ses compagnons, un voleur et un tueur, pour lutter contre l’occupation française.

 « Couper la langue. Qui fallait-il être pour couper la langue d’un homme ?»

Ce livre, nous livre une réflexion profonde sur les conséquences de ses choix, avec en plus, la Corse, merveilleuse, décrite avec soin par l’auteur.

Ce livre, c’est un western corse, des justiciers épris de vengeance qui se considèrent comme abandonné par Dieu. Une écriture  noire, violente et brutale, où la mort est très présente et qui oblige à prendre son temps pour suivre le cheminement de l’auteur sur le chemin de la vengeance.

La narration à plusieurs voix permet d’apprécier le point de vue de chacun tout au long de l’histoire, même si souvent ça change de narrateur sans prévenir le lecteur.

 

C’est un récit intéressant malgré une histoire très sombre.

 

****

 

Note : 3/5

****

 

Livre lu dans le cadre du prix des lecteurs pour la rentrée des lecteurs

Je remercie les Editions Actes Sud et Entrée Livre pour m’avoir donné l’opportunité de lire ce roman, que je n’aurais jamais lu si je ne l’avais pas reçu dans le cadre de la rentrée littéraire.

 

 

Retrouvez mon avis sur le site

 

 

CoupsdeCoeur

 

coup de coeur des lecteurs 2014

Publicités

2 réflexions sur “Orphelins de Dieu – Marc Biancarrelli #rentréelittéraire #lecture

  1. Pingback: Mon bilan de la #rentréelittéraire #lecture | De Quoi Je Me Mél ?

  2. Pingback: Mon bilan de cette année littéraire | De Quoi Je Me Mél ?

Un petit "De Quoi Je Me Mél ?" à me laisser ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s