Fight For Love – Tome 1 – Real – Katy Evan – #Lecture

Fight for Love – Real (tome 1) de Katy Evan

 

livre

***

  • Broché : 352 pages
  • Éditeur : HUGO ROMAN (1 octobre 2014)
  • Collection : New Romance
  • Langue : Français
  • ISBN-10 : 2755617020
  • ISBN-13 : 978-2755617023
  • Dimensions du produit : 20,5 x 3 x 13 cm
  • 17€

***

 

 

Résumé :

Star de la ligue underground, Tate Remington est un boxeur à l’animalité exacerbée dont le pouvoir de séduction rend folles toutes les filles autour du ring. Depuis qu’il a croisé son regard, la seule femme à laquelle il pense, celle qu’il a choisie, c’est Brooke, ancienne athlète de haut niveau qui, suite à un accident, s’est reconvertie dans la thérapie sportive. Mais pour que leur histoire devienne bien réelle, Remington devra se dévoiler à Brooke… Deux caractères forts qu’un désir charnel intense, pur et obsessionnel consume. Une histoire d’amour sous tension et des personnages d’une rare complexité.

 

4ème de couverture :

 

Après avoir vu sa carrière de sprinteuse brisée par une blessure, Brooke Dumas s’est reconvertie dans la rééducation des athlètes. Un soir, son amie, Mél, l’emmène voir un combat de la ligue underground de boxe.
Lorsque le gong retentit, Remington Tate, devient RIPTIDE, un boxeur à l’animalité exacerbée dont le pouvoir de séduction rend folles toues les filles autour du ring. Dès qu’il croise son regard, la seule femme à laquelle il pense, celle qu’il a choisie, celle qu’il veut, c’est Brooke. Et il fera tout pour l’avoir, y compris l’embaucher dans son équipe.
Mais Remy, qui souhaite vivre une véritable histoire, devra d’abord montrer à Brooke les aspects les plus sombres de sa personnalité…
Deux caractères forts qu’un désir charnel intense et obsessionnel consume.
Une histoire d’amour sous tension.
« Sauvage et addictif dès les premières pages » Christina Lauren

 

L’auteur :

 

Katy Evans est une auteure américaine qui s’est autopubliée avant de connaître le succès en librairie. Ainsi, lors sa première publication, Fight for Love [REAL] s’est retrouvé à la 2e place des meilleures ventes Amazon. Le premier tome, REAL, d’abord autopublié en avril 2013, est ensuite diffusé par Gallery Books (Simon & Schuster) depuis septembre 2013.

 

 

 

 

Mon avis :

 

Un roman purement addictif et comme je les aime. Deux héros attachant. Un désir immense entre eux deux, mais tout ne tourne pas toujours comme on veut non ?

J’ai reçu ce roman et je l’ai ouvert aussitôt, j’ai commencé la lecture et ça démarre fort, on est directement dans la rencontre entre les 2 héros et on ressent d’entrée leur attirance l’un pour l’autre ce désir incontrôlable. Sauf que pour avoir du sexe faut attendre la page 181 … et ouais, ça rend la lecture intéressante, et très addictive !

Attends, reviens !  Je ne dis pas que c’est chaste jusqu’à la page 181 …

Je m’attendais à un roman dans la veine de Bautiful Bastard avec des scènes de sexe à chaque chapitre et ben non, et ce n’est pas plus mal.

Brooke est immédiatement sous le charme de Remington, et dès la deuxième rencontre elle pense et espère qu’elle va coucher avec lui, sauf qu’il lui fait signer un contrat de travail … Elle ne se démonte pas, et espère que ces trois mois auprès de lui feront l’objet d’un rapprochement entre eux.

Elle comprend qu’il a un caractère fort assez perturbant pour qui le ne connaît pas, et elle découvre la vie d’un boxeur pro passant d’hôtel en hôtel dans des suites de luxe, gagnant combat sur combat (ou presque) et assouvissant ses désirs dans les bras de femmes différentes chaque soir, pourtant depuis leur rencontre Remy n’a pas touché une autre femme, et c’est ce qui le rend intenable et très sombre, il est en manque, mais il ne veut pas coucher avec Brooke avant de lui avoir expliquer ce que ça implique.

Ce n’est pas juste le roman de cette histoire d’amour qui prend du temps à éclore, il y a toute une histoire sur les combats, sur la rivalité entre Riptide et le Scorpion. Il y a aussi Nora la sœur de Brooke prise au piège et que Brooke veut absolument sauver sans passer par Remy. Ce qui crée un tsunami à la fin du roman car rien ne se passe comme prévu. Bien entendu tout fini bien.

J’ai vibré avec Brooke du début à la fin, j’ai été agacée de voir qu’il ne voulait pas lui donner ce qu’elle voulait, attendre 181 pages c’est long non ? Surtout que lui aussi en avait plus que très envie ! Malgré tout les troubles dont il souffre ce self-contrôle là il le maîtrise ! Ce qui fait sa force et celle du roman !

A lire si vous aimait le genre mâle dominant, sûr de sa personne et violent. Mais pas que …

 

 

Je vous laisse deux extraits de la rencontre entre les 2 héros :

 

Toutes les têtes se tournent lorsque qu’un homme entre vêtu d’un peignoir de satin rouge. Le boxeur ne porte pas de gants, ses grandes mains bronzées pendent le long de son corps. De l’autre côté du ring une femme tient fièrement une pancarte à bout de bras « Fan N°1 de Rémi » en hurlant à pleins poumons, j’imagine que c’est au cas où il ne saurait pas lire ou s’il ratait les lettres fluo et flashy de la phrase.
Je constate avec stupeur que ma folle de copine n’est pas la seule femme à Seattle qui a perdu la tête pour ce type, quand je sens qu’elle me pince le bras.
– Je te défie de regarder ce mec et de me dire que tu ne ferais pas n’importe quoi pour lui !
– Je ne ferais rien du tout pour lui, je réponds du tac au tac.
– Tu ne regardes pas ! hurle-t-elle. Regarde-le. Regarde.
Elle m’attrape le visage et le tourne vers le ring, je me mets à rire. Mélanie adore les hommes. Elle adore coucher avec eux, les draguer, les désirer et pourtant quand elle les attrape, elle n’arrive jamais à les retenir. Moi, au contraire, je n’ai aucune envie d’être avec quelqu’un. J’ai été vaccinée par les nombreuses aventures de ma petite sœur Nora, qui se sont presque toutes terminées en drame.
Je regarde le ring sur lequel le type enlève son peignoir en satin avec l’inscription Riptide dans le dos, les spectateurs se lèvent en hurlant tandis qu’il se tourne lentement vers eux. Son visage est juste devant moi, illuminé par les lumières de la salle, et je le fixe comme une idiote. Mon dieu.
Mon.
Dieu.
Fossettes.
Mâchoire forte et barbue.
Sourire enfantin.
Corps d’homme.
Bronzage de folie.
Mon épine dorsale frissonne alors que comme les autres je respire avec difficulté, la bouche ouverte. Il a les cheveux noirs en bataille comme si une femme venait de passer sa main dedans. Des pommettes aussi marquées que ses mâchoires. Des lèvres rouges et gonflées comme si elles venaient d’être embrassées, il a du rouge à lèvres sur la joue.
Mon regard descend le long de son corps et une sensation de chaleur m’envahie.
Il est hypnotisant. Tout depuis ses hanches fines, sa taille étroite, ses épaules larges dégagent une impression de force. Et ses tablettes de chocolat. Ses obliques hyper sexy qui plongent dans son short bleu en satin laissant apparaître des jambes puissantes,
fines mais musclées. Je vois chacun de ses muscles, ses pecs, ses biceps, ses triceps tous ciselés à la  perfection. Il a des tatouages ethniques autour des deux bras juste à l’endroit où ses biceps rejoignent les deltoïdes de ses épaules.
– Rémi, Rémi !
Mel hurle à côté de moi, les mains en porte-voix.
– Tu es tellement sexy, Rémi !
Il tourne la tête vers nous, une fossette se creuse sur son visage alors qu’il nous sourit. Je suis à nouveau parcourue par un frisson terrible, pas seulement parce qu’il est,mon dieu, sublime, mais surtout parce qu’il me regarde droit dans les yeux.
Il lève un de ses sourcils et une lueur amusée passe dans ses yeux bleus. Il a quelque chose de chaud dans le regard. Il a l’air de penser que je suis celle qui a crié. Oh merde !
Il me fait un clin d’oeil, son sourire disparaît pour en laisser apparaître un nouveau d’une intimité torride. J’ai du mal à y croire. Je suis en ébullition. Mon sexe se contracte et j’ai la détestable impression qu’il le sait. On dirait qu’il se prend pour une création
divine et que chaque femme présente dans cette salle a été crée pour lui, juste pour son plaisir. Je suis à la fois excitée et furieuse, dans un état de confusion totale que je n’ai jamais ressenti auparavant.

 

***

 

Un autre homme entre sur le ring, et là c’est trop pour moi. Je frôle l’overdose.
C’est pour ça que ce n’est vraiment pas une bonne idée de renoncer au sexe pendant aussi longtemps. Je suis dans tous mes états, j’ai du mal à parler, et même à bouger mes jambes quand je me tourne vers Mélanie pour lui dire que je vais aux toilettes. Une voix annonce au micro pendant que je me fraye un chemin entre les sièges avec difficulté :
– Et maintenant, mesdames et messieurs pour défier notre champion en titre, voilà Parker « la terreur Drake » !
La foule se réveille et soudain j’entends un bruit de chute qui ne laisse aucun doute.
Je résiste à l’envie de regarder ce qui se passe, et je continue jusqu’aux toilettes tandis que le speaker s’enflamme :
– Voilà qui a été rapide ! Nous avons un KO ! Oui, Mesdames et Messieurs ! Un KO !
Dans un temps record ! Notre vainqueur, le voilà, je vous présente Riptide ! Riptide qui sort du ring et… Où vas-tu ?
La foule devient dingue appelant « Riptide ! Riptide ! » Et puis le silence se fait comme si quelque chose d’indescriptible venait de se passer. Le temps que je me demande pourquoi ce silence, j’entend des pas derrière moi. Une main attrape la mienne, des frissons m’envahissent alors que je me retourne.
– Qu’est-ce que…
Je bredouille en regardant un torse d’homme puis en levant la tête des yeux bleus qui brillent. Je perds le contrôle. Il est si près de moi, son odeur me fait l’effet d’un shoot d’adrénaline.
– Ton nom, murmure-t-il, haletant, ses yeux sauvages dans les miens.
– Euh, Brooke.
– Brooke comment ? dit-il sèchement.
Il a un magnétisme animal si puissant que ma voix se brise. Il a envahi mon espace,il est tout autour de moi, il m’absorbe, il prend mon oxygène et je n’arrive plus à contrôler les battements de mon coeur, je suis là debout, frissonnante malgré la chaleur, concentrée sur l’endroit de mon corps où il a posé sa main. Dans un effort surhumain je lève ma main libre et regarde Mélanie qui arrive derrière lui les yeux écarquillés.
– C’est Brooke Dumas, dit-elle et elle donne joyeusement mon numéro de portable.
À mon grand regret.
Ses lèvres se retroussent et il me regarde.
– Brooke Dumas…
Il a prononcé mon nom comme s’il le baisait et devant Mel en plus. Alors que je sens sa langue s’enrouler autour de ces deux mots, que j’entends sa voix grave, le désir coule entre mes jambes. Ses yeux sont brûlants et il me regarde comme si je lui appartenais. Personne ne m’avait jamais regardé comme ça avant.
Il recule, et sa main humide glisse sur ma nuque. Mon pouls bat la chamade quand je vois sa tête brune se baisser et que je sens un petit baiser sec se poser sur mes lèvres.
J’ai l’impression qu’il pose sa marque. Comme s’il me préparait pour quelque chose d’exceptionnel. Quelque chose qui pourrait à la fois changer et détruire ma vie.
– Brooke… murmure-t-il doucement, contre ma bouche, il recule en souriant. Je suis Remington.

 

 

 

***

Je remercie les éditions Hugo Roman pour ce livre

logo

 

Note : 5/5

 Les suites :

Comme il s’agit du 1er tome de cette série voici les suites et leurs dates de sorties en France :

La suite en VF :

Tome 2 : Mine – janvier 2015

Tome 3 : Remy – mars 2015

Tome 4 : Rogue – mai 2015

Tome 5 : Ripped – août 2015

 

Publicités

9 réflexions sur “Fight For Love – Tome 1 – Real – Katy Evan – #Lecture

  1. Pingback: En Bref, quelques bons plans pour vous (et moi !) | De Quoi Je Me Mél ?

  2. Pingback: Jour #15 Hugo roman fête noël #Concours | De Quoi Je Me Mél ?

  3. Pingback: Mon bilan de cette année littéraire | De Quoi Je Me Mél ?

  4. Pingback: Fight For Love – Tome 5 – Ripped – Katy Evans #Lecture | De Quoi Je Me Mél ?

  5. Pingback: Legends – Fight for Love Tome 6 de Katy Evans #HugoRoman #saga #FightForLove #Lecture | De Quoi Je Me Mél ?

Un petit "De Quoi Je Me Mél ?" à me laisser ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s