J’ai juste oublié que c’était un BABI #BABI #EABI #êtremère

J’ai juste oublié que c’était un BABI

***

9 ans que je suis devenue maman, maman d’un BABI, un Bébé aux Besoins Intenses.

J’en ai parlé ici pour le cododo.  C’était donc un bébé pot-de-colle, un bébé qui ne dormait jamais, sauf dans mes bras, sauf contre moi

J’ai commencé à être soulagée quand j’ai découvert le portage via l’écharpe, mais surtout le cododo…

Je ne sais plus à quel moment j’ai compris que c’était un BABI,

Mais surtout je ne sais plus quand j’ai oublié que c’était un BABI …

Et c’est là que je culpabilise, parce qu’en effet BABI veut dire « bébé » mais ce n’est pas tout, on n’arrête pas d’être BABI en fonction de l’âge non, on parle de EABI pour « Enfants aux Besoins Intenses » (et peut-être qu’on parlera de AABI pour les ados !?)

Lundi soir sur facebook ça a parlé BABI et c’est là que j’ai titlé…

Mais pourquoi je n’y ai pas pensé, pourquoi j’ai oublié que c’en est un ?

Comment moi sa mère j’ai pu passer à côté de ça ?

Parce que tu vois cet article là écris l’année dernière, ben en fait c’est exactement ça

Le réveil du EABI ! (et non pas le réveil de la force, quoique …) Il a été BABI et il l’est toujours,

Mais en version « j’ai 9 ans ! » ça allait mieux, et d’un coup il redevient BABI …

Et si son problème d’énurésie venait tout simplement de là ? Non pas que ce soit la cause de tout,

Mais le fait de ne pas tenir compte de ses besoins intenses. Parce que tu vois depuis lundi tout s’éclaire dans mon esprit, j’ai beaucoup cogité dans la nuit de lundi à mardi, et le déclic à eu lieu, voilà rien n’a changé il a juste grandi

***

Si on fait le bilan :

***

Sommeil 

Il lutte, il refuse d’aller au lit, c’est dur dur pour lui, il s’endort assez tôt d’épuisement souvent, mais c’est toujours la crise, il refuse d’aller au lit seul, ou du moins de commencer à aller au lit seul, et une fois au lit il lutte, parfois à 22h il ne dort toujours pas, mais c’est rare, sinon quand il s’endort c’est pour de bon, et il est impossible à réveiller, d’où les problèmes d’énurésie, car en plus il est somnambule, si j’essaye de le lever pour l’emmener aux WC quand je vais me coucher, c’est la cata !

Et le matin à maximum 7h il est levé, et même le jackpot c’est 6h15 le week-end (bien sûr sinon ce n’est pas drôle !)

Pendant les vacances il arrive à dormir plus tard mais guère, et pas plus de 9h (et encore il nous l’a fait qu’une fois !)

***

REPAS 

Il commence juste à manger, que dis-je à dévorer enfin ! à se resservir 3 fois … oui 3 fois ! Oh miracle de miracle !

Bref, les repas c’était la galère, il mangeait …. bah rien !

On a beau se dire, se répéter, « un enfant ne se laisse pas mourir de faim ! », ben c’est dur de le voir chipoter dans son assiette !

Par contre à la cantine il mangeait super bien ! Donc les repas ça commence tout juste à aller mieux ! Même beaucoup mieux, Je vais bientôt pouvoir dire

« Vaut mieux l’avoir en photo qu’à table ! »

***

CARACTERE

Là on attaque le lourd !

Je vois bien qu’il est dur à vivre, il te laisserait crever de faim dans ta misère, Si si … Limite même il t’enlèverait la bouchée de ta bouche !

Il n’aide pas, il vit sa vie dans son coin, dans son monde ! Ma maison est un éternel foutoir à cause de lui !

J’ai beau répéter tout le temps, de ranger, de vider, de faire ci faire ça …

Son frère le fait pourquoi pas lui ?

 

Mais finalement c’est mon EABI, genre « Rien à foutre ! » 

Et c’est dur à vivre au quotidien.

**

Et alors le comportement avec son frère, c’est vraiment violent ! Ok il y a de la jalousie entre frère, mais quand même, Il peut lui faire vraiment mal

Il est constamment en conflit avec son frère, en train de le chercher, alors que le petit joue tranquille dans son coin

Il va chercher la chamaillerie, et ça va se terminer en pleur forcément, c’est usant à force, pas une journée sans bagarre,

Alors parfois je pète un câble, et je lui fait comprendre très calmement, même trop calmement et il pige qu’il a été trop loin, qu’il doit disparaître de ma vue pendant quelques minutes pour que moi, je me calme ! Parce que j’en peux vraiment plus !

***

La peur de l’abandon

Ce besoin d’être rassurée constamment,

L‘article que j’ai écrit il y a un an, parlait du fait qu’il ne voulait plus rester à la garderie, qu’il voulait que j’aille le chercher tôt à l’école, qu’il avait peur que … Je ne vienne pas / plus ! C’est en relisant cet article que j’ai vraiment compris,

Il n’a jamais cessé d’être un BABI,

Cette peur est revenue en force il y a 2 ans … Depuis le dernier déménagement en fait, au point qu’il se mettait à pleurer dès que j’avais 30 secondes de retard ! Et parfois sa montre était mal réglée en plus ! Une fois c’est la directrice de l’ALAE qui m’a interpellée, le matin j’avais accompagné les maternelles donc son frère à une sortie scolaire et j’avais du retard le soir pour aller le chercher, mais genre 3 minutes hein … Et il s’est donc mis à pleurer, disant que peut-être que le car avait eu un accident ! Mais où va t-il chercher ça ? La directrice ayant vu le car rentrer à midi a essayé de le rassurer, mais rien à faire … Et cette peur reste, malgré le fait que je le rassure, que je lui répète que je peux avoir du retard, surtout avec bébé… mais que je ne compte pas les abandonner …

ça va mieux en ce moment, il accepte même de rester en activité jusqu’à 18h certain soir à sa demande bien sûr.

Mais ce fut dur dur l’année dernière

***

Et donc cette peur se traduit par un « pot-de-colle » : Un enfant collé à moi, je ne peux pas aller aux WC sans le dire … Et ouais même à 9 ans !

Il va jouer à côté de moi, dans la cuisine de préférence, j’ai des jouets partout, et ça m’énerve !!!

Dans la maison les chambres sont à l’étage et donc impossible de le faire jouer dans sa chambre,

Et alors s’il ne me voit plus il me cherche partout, mais avant de monter, il ira dehors, et là c’est la cata … en plus le jardin est immense !

Bref, j’ai beau lui répéter que je ne partirais pas sans leur dire quand même … Rien à faire quoi !

***

Les devoirs

Mais quel est le con qui a inventé les devoirs ???? Il est bon, il n’a aucun problème à l’école mais on se prend la tête pour les devoirs …

J’ai mis 1 an avant de lui faire comprendre que la poésie il doit l’apprendre tout seul dans son coin d’abord et je lui fais réciter !

Non il voulait que je lui dise les phrases et qu’il les répète … On ne s’en sortait pas !

Les tables de multiplication, il les connaît mais il refuse de les apprendre comme une comptine, non je dois lui faire réciter …

Alors la galère du week-end c’est l’autodictée … J’ai des envie de meurtre là ! Il s’énerve, « c’est trop long, c’est trop dur … » Et en plus il ne veut pas l’écrire …

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !

***

L’insistance !

Là, je crois que c’est ce qu’il y a de pire chez lui …

Non seulement il est pot de colle mais quand il veut quelque chose c’est « TOUT DE SUITE »

Et il va insister, tout en restant à côté de moi …

Tu vois il veut faire quelque chose, je suis en train de faire autre chose et donc je lui dit « oui attends » ou « pas tout de suite » ou « plus tard » ce n’est pas un « non » mais pas tout de suite quoi !

Bah il va attendre dans mes pieds … si si et c’est chiant !

Et on parlera pas du « non » … il n’accepte pas le non ! Alors c’est une prise de tête perpétuelle …

***

En bref :

J’en passe et des meilleures, j’ai noté que les problèmes rencontrés, non on ne se laisse pas faire, non ce n’est pas lui qui décide …

Je montre juste mon quotidien avec un EABI parce que …

Avoir un EABI c’est chiant, c’est lourd, c’est prendre sur soi au quotidien, c’est usant … 

 

***

Bref, j’ai juste oublié l’essentiel mon fils est un EABI

ET c’est chiant à vivre au quotidien, et on lutte, on lutte chacun de notre côté

Et on lutte donc l’un contre l’autre ! Petit à petit on va finir par y arriver hein ?

*

Allez si on y croit !!!!

***

Et toi, tu as un BABI, EABI chez toi ?

ça se passe comment ?

Que je me rassure un peu (ou pas !)

***

N’hésites pas à laisser un commentaire,

Les commentaires font vivre le blog !

(mais ils sont aussi modérés !)

***

Un article confession pour #être mère avec Babidji

êtremère

***

signature

Publicités

4 réflexions sur “J’ai juste oublié que c’était un BABI #BABI #EABI #êtremère

  1. ouahhh quelle patience … nécessaire d’ailleurs car tu n’as pas le choix de toute façon ! perso je te dirais bien que chez nous aussi il y en a des phases comme ça mais ce n’est pas à ce point, tous les jours et tout le temps ce qui prouve bien que ton fils a de forts besoins ! c’est bête ce que je vais te demander mais le pédiatre ne t’a pas orientée vers des solutions ? tu as déjà consulté un pédopsy ou autre pour t’accompagner ? je n’y connais rien donc c’est peut-être idiot ce que je dis mais à ta place (même si on ne peut jamais être à la place des autres quand on ne vit pas la situation) j’aurais trop envie / besoin d’être accompagnée, épaulée, aidée car c’est super lourd à porter seule. Et puis ça doit être violent de voir que finalement ton fils est en souffrance … se mettre dans ces états quand tu as 2mn de retard … tiens-nous au courant de la suite et merci pour cette participation qui en aidera d’autres je pense …

    • Oui je pourrais me décerner la palme de la patience LOL
      Alors comme je l’ai mis dans mes différents articles de l’année dernière sur l’énurésie … j’ai consulté beaucoup depuis l’année dernière, depuis que son BABI est revenu en fait. Sans succès, c’était surtout axé sur l’énurésie car il voulait en finir, mais on en est au point mort … j’ai donc vu le médecin traitant, un homéopathe, un ostéopathe, une hypnologue (relaxation) et enfin une psy (normale). Et puis on a fait une pause, jusqu’à novembre où il m’a demandé de retourner chez la psy, on y va donc une fois par mois environ à sa demande à lui, car pour la psy il n’a aps besoin de ça il va très bien, il est juste un garçon plein de vie très intelligent et hyper sensible et émotif !
      Pour ce qui est des pédiatres, j’en ai vu quand il était petit, mais j’ai été jugée (sali sur un banc, oups je m’égare mais c’est un peu ça !) bref, ils n’y connaissent rien, un peu comme pour l’allaitement, les allergies alimentaires … au bout d’une énième consultation pédiatre où elle m’a sortie une phrase horrible, j’ai pris la décision de ne plus jamais voir un pédiatre (bon sauf si je suis obligée ; pour sortir de la maternité, pour l’inscription en crèche …). En fait, j’étais hyper stressée d’aller chez le pédiatre parce que pour elle, il avait besoin de diabolos (elle m’a envoyé consulter 3 ORL différents quand même qui ont tous dit que ce n’était pas la peine, qu’il entendait bien, que ses otites n’étaient pas séreuse … bref !) donc à chaque RDv je stressais à mort genre « qu’est-ce qu’elle va me sortir » et mon fils le sentait et donc il était chiant ++++ à ce moment là (mais vraiment juste pour la consultation quoi !) et un jour elle m’a sorti quand j’essayais de le déshabiller alors qu’il gigotait ++++ « si vous n’arrivez pas à le tenir maintenant qu’est-ce que ça sera plus tard ! » en plus la table d’auscultation était contre un mur, elle était devant, moi au bout donc c’était super pour tenir le gosse et le déshabiller depuis le bout de la table, bref, j’ai compris que c’était pas la peine que je me mette minable pour ça !

  2. Pingback: Attendre son anniversaire avec Aventbirthday #test | De Quoi Je Me Mél ?

  3. Pingback: Et tu as eu 10 ans ! | De Quoi Je Me Mél ?

Un petit "De Quoi Je Me Mél ?" à me laisser ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s