J’ai lu Cocky Bastard de Vi Keeland et Penelope Ward #Lecture

J’ai lu Cocky Bastard

Vi Keeland & Penelope Ward

#Lecture

***

Cocky Bastard

Vi Keeland & Penelope Ward

360 pages

Hugo Roman (2 mars 2017)

New Romance

Résumé :

Chance et Aubrey vont se rencontrer au fin fond du Nebraska. Ils se dirigent tous deux vers la Californie et sont à un tournant de leur vie. Le destin va faire en sorte qu’ils fassent route ensemble. Chance est frimeur, charmeur, amusant.
Aubrey est sérieuse et sort d’une déception amoureuse. Et même si ce n’est pas son type d’homme, il est plutôt irrésistible. Leur histoire paraît toute tracée mais Chance n’a pas tout dit et, la fin du voyage n’est pas forcément ce qu’Aubrey avait prévu. Peut-être qu’ils auront une autre chance…

Les auteurs :

VI KEELAND vit à New York avec son mari, qu’elle a rencontré à l’âge de six ans, et leurs trois enfants.
Elle publie seule ou avec son amie, Penelope Ward. Qu’elle écrive seule ou à quatre mains, elle rencontre un très grand succès, ce qui lui a permis d’atteindre à chaque roman les meilleures places des listes du New York Times et de nombreuses autres listes de bestsellers.

PENELOPE WARD est originaire de Boston mais vit actuellement avec son mari et ses deux enfants à Rhode Island. Elle s’est tournée vers l’écriture après une carrière à la télévision en tant que présentatrice des infos. Elle écrit seule ou avec son amie Vi Keeland.
C’est une auteure habituée des premières places des listes du NY Times mais également du Wall Street Journal ou de USA Today.

 

Mon avis :

Ce livre est purement addictif, une rencontre improbable à une station-service, une panne de moto, une proposition de covoiturage, un road-trip à travers les USA qui se révèle épique avec des anecdotes loufoques, où 2 inconnus vont apprendre à se connaître à s’apprécier et même plus. Deux personnages différents que ce voyage va rapprocher : Aubrey, coincée et intelligente et Chance plus que sexy, comique mais avec un grand cœur vont vivre un voyage qui ne les laissera pas indemnes.

Je ne connaissais pas ce duo d’auteur, j’ai lu Room Hate juste avant et donc j’ai découvert Penelope Ward il y a peu. Je suis enchantée par ce duo, c’est frais, c’est pétillant, c’est addictif et surtout c’est hilarant. Tout pour passer un bon moment de lecture. On n’a pas le temps de s’ennuyer tant c’est plein de pep’s et de situations comiques qui sortent de l’ordinaire : adopter une chèvre trouvée sur l’autoroute vraiment ? Mais attention ce personnage va être très important (oui je parle de la chèvre !), comique au possible et surtout très attachant.

Ce livre est en 2 parties, dans la première nous sommes dans la tête d’Aubrey, pour leur road-trip à travers les USA. Des découvertes, des moments de complicité, une première partie toute en légèreté mais avec des rebondissements. Aubrey fini par se décoincer au contact de Chance pour arriver au final de ce road-trip qui laisse un goût d’inachevé.

Dans la seconde partie on est dans la tête de Chance, on comprend pourquoi ça s’est terminé comme ça, et on découvre Aubrey qui n’a plus confiance et Chance qui s’arme de patience pour pouvoir l’approcher de nouveau.

J’ai bien aimé d’avoir les 2 points de vu dans ce roman.

Une histoire vraiment très réussie et bien ficelée. On est captivé dès les premières pages par l’échange effréné et la répartie entre les 2 personnages.

Vraiment je conseille ce roman très épicé et comique.

Note 5/5

Merci aux éditions Hugo Romans pour cette lecture

***

Et toi tu l’as lu ?

Tu en penses quoi ?

***

 

J’ai lu 35 jours de Virginie Ferreira #Lecture #Ebook

35 jours de Virginie Ferreira

#Lecture #Ebook

***

Ebook format Kindle

Disponible sur Amazon,

Disponible en Broché également sur Amazon

222 pages

3 avril 2017

***

Résumé :

Laurie, 34 ans testeuse de voyages, vogue de lits en lits pour oublier que son fiancé, Yann, l’a abandonnée en robe blanche sur les marches de la mairie. Le 1er janvier, elle reçoit un mail de la part de Maximilian, son amour d’adolescence qui souhaite la revoir…. Plus de quinze ans séparent ce message et leur dernier baiser. Pourquoi refait-il surface comme ça après toutes ces années ? Laurie n’a jamais oublié qu’il l’avait quittée sans dire un mot…

L’auteur :

Virginie Ferreira est née le 30 juillet 1982 à La Rochelle. Mariée et mère de deux grands enfants, elle entreprend une reconversion professionnelle dans la communication digitale début 2017, après plus de 13 ans en tant que commerciale. Passionnée par l’écriture depuis son adolescence, elle se décide à dévoiler ses histoires en 2016. Son premier roman, intitulé « Faux-semblant », sort en juin 2017, chez Via Fabula Editions. En quête d’un éditeur pour « 35 jours », elle tente sa chance sur Amazon avec l’auto-édition pour toucher un vaste public.

Mon avis :

Foncez !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Quoi ? ça ne suffit pas ?

Bon ok, alors, sans dévoiler quoique ce soit, ce livre est plein de rebondissements, non ce n’est pas parce qu’ils se retrouvent après tout ce temps que leur vie va devenir un long fleuve tranquille (d’abord ça existe la vie tranquille ?  #JeDemande !)

Ce livre se lit vite, il est addictif car on a vraiment envie de connaître la suite. Il est léger, tendre, drôle (le meilleur pote est top quand même !), et permet de passer un bon moment de détente, j’ai même envie de dire qu’il faut le prendre pour les vacances !

Les personnages sont adorables, même les personnages secondaires, le meilleure pote, le type rencontré en voyage et le patron de Laurie apporte vraiment du piquant à la lecture.

Bon moi je tenterais bien ma chance pour tester les voyages (bah quoi ?), on découvre des endroits merveilleux dans les yeux de Laurie.

L’épilogue est la partie du livre que je préfère, parce que comment dire jusqu’au bout, jusqu’au bout du bout on ne sait pas du tout comment ça va finir !!!

Et j’aime bien savoir comment les gens ont évolué quelques années plus tard dans une histoire qui me touche et ici c’est chose faite.

Un roman qui ne manque pas d’audace à lire rapidement !

NOTE : 4,5 /5

J’ai lu Aujourd’hui, demain… et les jours d’après de Mélanie Lacroix #Lecture #EBook

Aujourd’hui, demain… et les jours d’après

Mélanie Lacroix

#Lecture #EBook

***

Auto édition

Librinova (14 février 2017)

Ebook disponible sur la fnac et amazon

Epub et kindle

155 pages

4,99 €

Résumé :

Tess est organisatrice de mariage et passionnée. Elle a déjà planifié le sien de A à Z depuis qu’elle est petite. Le hic? Son amoureux, Miguel, y est totalement allergique.
Alors qu’elle espère toujours le faire changer d’avis, elle découvre qu’il la trompe depuis plusieurs mois et qu’il n’est pas celui qu’elle croyait. Elle décide de reprendre sa vie en main et de l’oublier. Mais entre Thomas, le beau fleuriste tatoué qui flirte avec elle et Eliott, le petit frère de sa meilleure amie qui revient sur Lille après un tour du monde, elle ne sait lequel choisir.

L’auteur :

Mélanie Lacroix est agée de 34 ans et mère de deux enfants de 4 et 8 ans. Elle vit à Lille avec sa famille et son chat.
Blogueuse depuis 10 ans, elle écrit depuis plus de 5 ans sur le blog mademoisellefarfalle.fr sur lequel elle partage ses coups de cœur, ses coups de gueule et des moments de sa vie. En novembre dernier, immobilisée suite à une opération du pied, elle a participé à la session 2016 du NaNoWriMo, défi d’écriture qui consiste à écrire un roman en un mois. Elle a enfin pu mettre en mots une des histoires qui lui trottent dans la tête depuis des années. Et nous propose ainsi de découvrir Tess et de suivre ses aventures dans « Aujourd’hui, demain… et les jours d’après ».

 

Mon avis : 

 

Je trouve extrêmement dur de donner son avis sur une lecture sans spoiler et pourtant je vais le faire parce que ce livre est top, court, léger, idéal pour la détente, genre sur la plage les pieds dans l’eau (ou presque, oui parce que bon il y a du vent, du sable qui vole (dans les yeux), des enfants qui éclaboussent et honnêtement quand t’as des enfants tu n’as plus le temps de lire sur la plage parce que tu passes ton temps à surveiller la prunelle de tes yeux on est d’accord ? mais je m’égare) tout ça pour dire que ce livre se lit super vite, que c’est légèrement addictif dans la mesure où on a envie de savoir comment ça va se terminer et avec qui ?

Tess est une trentenaire charmante qui nous emmène sur les pavés du vieux Lille à la recherche de l’amour, le vrai, entre son ex qui la trompe mais qui veut revenir et qui s’accroche comme une moule à son rocher, le beau fleuriste diablement sexy, et le petit frère de sa copine qui était raide dingue d’elle quand il était ado, il y a de quoi faire ! De plus on entre aussi dans l’intimité des clients de Tess qui est organisatrice de mariage et c’est vraiment quelque chose que j’ai apprécié à lire.

Ce livre est plein de situations cocasses qui font sourire. Il faut quand même que Tess se fasse un peu plus confiance et ouvre les yeux. Mais elle a 155 pages pour le faire ! Et nous on savoure ses escapades !

Un roman court mais qui ne manque pas de piquant

En conclusion : Dépêchez-vous de le lire !

Vous pouvez retrouver mes avis sur les sites Amazon et la Fnac

NOTE : 4,5 / 5 

J’ai lu Room Hate de Penelope Ward #Lecture

J’ai lu Room Hate de Penelope Ward

#Lecture

***

room-hate-862107-264-432

Room hate de Penelope Ward

280 pages

Hugo Roman (9 février 2017)

New Romance

 

Résumé :

Justin et Amélia sont amis depuis l’enfance. Ils ont même été amoureux à l’adolescence. Ils ont passé toutes leurs vacances dans la maison de la grand-mère d’Amélia, leurs parents respectifs étant souvent absents.

Quelques années plus tard, ils héritent de la maison. Amélia, qui est institutrice, décide immédiatement d’aller passer ses vacances dans ce lieu qu’elle aime tant Elle est loin d’imaginer que Justin a eu la même idée. Il débarque un matin avec sa guitare et sa petite amie Jade. C’est là que les choses vont se compliquer et que les incompréhensions du passé vont ressurgir. La cohabitation va s’avérer plus que difficile.

 

L’auteur :

Penelope Ward a grandi à Boston, milieu de ses cinq frères aînés. Elle a travaillé des années à la télévision, avant de décider de vivre une vie plus familiale.
Elle est une habituée des listes des meilleures ventes du New York Times, de USA today et du Wall Street Journal.
Elle vit aujourd’hui à Rhode Island, au milieu de sa famille et de ses amis.

Mon avis :

C’est une histoire d’amour qui commence par la haine, mais j’ai toujours entendu dire que dans la haine il y a de l’amour et ici c’est le cas : une histoire qui a été mise en stand-by pendant 10 ans par un départ précipité et des retrouvailles explosives. Mais il faut du temps pour reconstruire ce qui a été cassé !

Amélia et Justin sont amis depuis l’enfance. Chacun ayant eu une enfance chaotique dans sa famille, le point de chute était chez la grand-mère d’Amelia qui l’a donc élevé plus que sa mère et Justin était le voisin délaissé par ses parents qui n’avaient pas de temps pour lui. Ils se lient d’amitié et cette amitié a évolué à l’adolescence mais avant que quelque chose puisse se passer entre eux, Amelia découvre un secret que Justin lui avait caché et elle décide de partir vivre chez son père en le laissant sans lui donner le temps de s’expliquer.

Les années ont passées, Amelia est devenue enseignante et Justin travaille dans l’informatique tout en ayant mis un pied dans son rêve, sa passion, la musique.
10 ans qu’ils ne se sont pas vus.

Mais la grand-mère d’Amelia leur laisse à tous les deux la moitié de sa maison à sa mort et ils doivent donc se la partager durant l’été puisque Amelia décide de profiter de celle-ci tout comme Justin et sa petite amie qui arriveront quelques jours plus tard. Et les retrouvailles sont assez intenses et explosives. Justin se montre distant, froid et même cruel envers Amelia, mais derrière cette haine, c’est l’amour qu’il porte à Amelia depuis toujours qui se cache.

Ce roman se montre addictif, je ne connaissais pas du tout la plume de Penelope Ward et j’ai beaucoup aimé cette lecture. J’ai eu envie de savoir comment cette haine allait évoluer, comment ils allaient renouer car bien sûr depuis le début on sait que c’est ce qui va se passer. J’avais envie de connaitre la suite, de connaitre l’évolution de leur histoire, comment ils allaient surmonter tous les obstacles qui allaient se dresser devant leur route jusqu’au bonheur. Parce que oui il y a des obstacles et pas des moindres !

On découvre également la raison pour laquelle Amelia est partie, mais ce secret n’est pourtant pas si énorme que ça, je m’attendais à quelque chose de plus intriguant, mais dans la tête d’une ado ça peut sûrement paraître énorme.  De plus la violence de la réaction de Justin quand ils se retrouvent est limite un peu exagérée.

La seconde partie de la lecture est plus tendre et délicate et montre une belle évolution des personnages et se lit avec plaisir.

Un roman new adult qui se lit facilement et montre une belle histoire d’amour

NOTE : 4 / 5

 

Je remercie les éditions Hugo Romans pour cette lecture

***

Et toi, tu l’as lu ?

Tu en penses quoi ?

***

J’ai lu Something Real de Lexi Ryan – Tome 2 #Lecture

J’ai lu Something Real de Lexi Ryan

Tome 2

#Lecture

***

2

 

 SOMETHING REAL

TOME 2

Lexi Ryan

 17 €

320 pages

Résumé :

Après ce jour de Noël où tout a volé en éclats, Liz m’a quitté et je l’ai laissée partir. Elle a dit avoir besoin d’espace pour saisir sa chance de poursuivre ses rêves. Mais nous savions tous les deux qu’elle fuyait le chaos qu’elle avait elle-même provoqué.

Aujourd’hui, la campagne politique qu’elle a prise comme prétexte pour me fuir nous remet en présence, et je vais lui prouver que ce dont elle a vraiment besoin ne se réduit pas aux nuits torrides, aux mains avides et à notre indéniable alchimie physique. Ce dont elle a vraiment besoin, c’est quelque chose de réel. Ce dont elle a vraiment besoin… c’est moi.

Something Real (T.2), dernier volet de la série « Reckless and Real » (Something Wild – prequel T.0,5, et Something Dangerous T.1) plonge le lecteur dans un univers de sensualité, de secrets et de scandales politiques. Ce roman est la conclusion de l’histoire de Liz et Sam.

L’auteur :

Lexi Ryan, auteure de best-sellers du New York Times pour ses romans aux intrigues audacieuses, s’honore d’être membre de la Société américaine des auteurs de romans d’amour. Elle vit dans l’Indiana avec son mari et ses deux enfants.

Mon avis :

Après le prequel et le tome 1 voici le dernier tome de la sage Reckless and Real.

Autant j’ai accroché aux 2 premiers, j’avais envie d’aller jusqu’au bout, autant celui-ci m’a été plus difficile u démarrage, j’ai moins accroché au début du coup j’étais moins motivé pour le lire, et donc ça a pris plus de temps. Parce que si j’aime, si c’est addictif, si j’ai envie de savoir ce qu’il va se passer, je lis très vite, j’ai besoin de savoir la suite, autant là j’ai trouvé un essoufflement dans l’intrigue. Et puis je savais que ça finirait bien pour Liz et Sam (enfin je m’en doutais hein on n’est jamais sûr de rien quand on lit un livre !)

Du coup j’ai eu du mal à rentrer dans ce dernier tome qui est plus sombre que les 2 précédents, avec toujours des intrigues liés à la politique ou le machiavélisme et les fourberies des personnages secondaires sont bien présents. Mais on apprend dans ce tome qui tire vraiment les ficelles depuis toujours !

On a donc retrouvé Liz et Sam là où on les a laissés à la fin du tome 1. Je ne divulguerais pas grand-chose pour ceux qui n’ont pas lu les précédents tomes.

Liz est donc rattachée à la campagne du gouverneur Guy et séparé de Sam car pas dans la même ville. Elle est très affectée par ses peines de cœur, mais reste toujours droite et juste dans ses choix. Elle n’arrive pas à tourner la page et à s’autoriser à nouveau à sortir et s’amuser. Elle me plait bien car quoiqu’il arrive elle se force à continuer à avancer et se donne tous les moyens pour y arriver même si c’est dur et qu’elle en souffre.

La plus grosse évolution de personnage est pour Sam dans ce tome il évolue beaucoup et prend enfin ses responsabilités. Il comprend qu’il est responsable de beaucoup de choses et qu’il doit y faire face et prendre enfin sa vie en main. Sous fond de manœuvres politiques pas très politiquement correctes il va se rebeller pour prendre enfin les bonnes décisions pour lui sans tenir compte de la carrière politique de son père et du « qu’en dira-t-on ? ». Et ce changement n’est guère facile pour lui et donne donc des longues hésitations de sa part pour arriver au final.

L’intrigue, surtout à la fin est plutôt bien amené et il est vrai qu’il reste toujours un léger doute tout au long de la lecture, mais pour ma part cette histoire a un peu traîné en longueur par rapport aux 2 autres tomes mais l’aboutissement est très bien amené et donne une fin digne de ce nom à cette saga.

Il n’en reste pas moins que plus j’avançais dans la lecture plus le coté addictif de la saga reprenait le dessus et les 2 personnages principaux restent très attachant dans ce tome.

Ça reste une lecture torride sous fond de campagne électorale qui rend l’histoire plus que crédible.

=> Et la suite ?  si l’histoire de Liz et Sam est terminée, l’auteur, Lexi Ryan, a prévu une sorte de « spin-off » autour de Nix, une jeune femme proche de Liz.

 

NOTE : 4/5

Merci aux éditions Hugo Romans pour cette lecture

***

Et toi tu l’as lu ?

Tu en penses quoi ?

***

#JAiLu Les Els de H.Roy #Lecture #Book

#JAiLu Les Els de H.Roy

#Lecture #Book

***

Les Els de H. Roy

Nombre de pages :  445 pages
Éditeur :  
J’ai lu
Date de sortie :  
11 janvier 2017
Prix :  
13 €
Disponible en e-book

Résumé :

«Je cours. Plus vite que jamais. Mes pulsations cardiaques sont des percussions frénétiques qui rythment ma cavalcade. L’air me brûle les narines, m’enflamme la gorge. J’ai froid, j’ai peur, j’ignore où je vais. Fuir, c’est tout ce qui m’importe.»

Connor a 18 ans, elle vit avec son père à Eden Lake, une petite ville des Adirondacks et, en dehors du fait que son meilleur ami a subitement pris ses distances, elle mène une existence plutôt tranquille.

Le jour où sa tante débarque, les choses se compliquent. Car les cauchemars qui assaillent Connor depuis quelque temps pourraient bien devenir réalité…

L’auteur :

A l’âge où l’on apprend la grammaire, H Roy noircissait déjà les pages de ses cahiers, inventant des histoires pour le plaisir des autres.

Après avoir envisagé d’écrire la suite de Scream, elle a définitivement pris la plume pour écrire son premier roman, Les Els.

Mon avis :

J’ai déjà un peu donné mon avis sur mon compte IG (je m’ennuyais dans le train lundi donc j’ai eu le temps de taper un post 😉 )

J’ai reçu ce livre dans une jolie box, et j’ai d’ailleurs été étonnée n’étant pas au courant que j’allais le recevoir (ou j’ai oublié dans ma petite tête fatiguée en ce moment !)

Goodies, marques-pages, cartes, bonbons …

La box était vraiment sympathiques 😉

Vu ma pile à lire j’ai attendu un peu avant de le commencer, j’avoue que mon genre préféré n’est pas le fantastique, bien que j’ai adoré et dévoré Twilight, Hunger Games et Divergente (entre autres).

J’ai eu du mal à rentrer dans la lecture, surement dû à la fatigue du moment, et puis au fil des pages je me suis prise au jeu de plus en plus ne voulant pas lâcher le livre. Bien qu’avec la fatigue je n’ai pas eu le choix.

J’ai trouvé des ressemblances avec Twilight dans ce roman, notamment Connor qui hésite entre M. et Evann comme Bella avec Edwards et Jacob. De plus le domaine surnaturel avec les Els et les prédateurs qui ressemblent aux vampires mais pas totalement. Les Els sont des créatures aux capacités surnaturelles qui cohabitent avec les hommes depuis toujours tout en restant dans le secret. La première partie du roman reste assez mystérieuse et je pense que c’est pour ça que j’ai eu du mal à rentrer dedans. Parce qu’il faut que l’auteur explique ce que sont les Els, les hybrides, les prédateurs, leurs histoires et leur fonctionnement.

Et on apprend l’histoire de Connor, qu’elle ne connaissait pas non plus elle-même, concernant sa mère et aussi qu’elle est traquée depuis toujours par des êtres qui ne lui veulent pas du bien.

C’est un roman avec pas mal d’action qui devient vite addictif, les personnages sont attachants, surtout Connor, Evann et même Juliette car on découvre leur histoire tout au long du livre.

La fin est donc plutôt explosive, mais moi je suis restée sur ma faim, je trouve que ce n’est pas assez explicite comme fin, on ne sait pas comment ça se termine, car dans le dernier chapitre ou épilogue nous sommes dans la tête de M. alors que tout le roman est porté par Connor, du coup je me suis retrouvée perdue, oui car je pense l’avoir assez dit je suis très fatiguée et donc j’ai terminé ce livre dans la nuit et j’espère qu’il y aura une suite car là je suis frustrée quoi !

Mais j’ai beaucoup aimé cette lecture, j’ai bien aimé le choix de Connor, qui est donc aussi mon choix (oui je suis une midinette !) mais vraiment je veux une suite !!!!!!

Note : 4/5

A cause de la fin et du début un peu lent !

Merci aux éditions J’ai Lu pour cette lecture

***

Tu l’as lu ?

Tu connais ?

T’en as pensé quoi ?

Dis-moi tout !

***

#JAiLu L’art de mettre les choses à leur place de Dominique Loreau #Lecture #Jailu

L’art de mettre les choses à leur place de Dominique Loreau

Une vie meilleure dans un espace ordonné

#Lecture #Jailu

***

Dominique Loreau

Éditeur : J’AI LU (2016)

180 pages

 

Résumé :

Donner du sens à chacun de nos gestes, à chacune de nos initiatives, pour tendre au bonheur. Dominique Loreau, grand auteur à succès, nous propose dans ce nouvel opus les clés de son art de vivre : créer de l’ordre autour de soi pour en ressentir en soi.

« Au-delà de ces questions purement pratiques, c’est une nouvelle philosophie de vie qui vous est proposée ici, pour ainsi avoir plus de temps pour vous, pour les autres, profiter de l’instant présent en désencombrant votre esprit. Chaque chose à sa place, vous avez enfin du temps pour vous. »

L’art de mettre les choses à leur place est le petit guide d’une vie meilleure.

Biographie de l’auteur

Dominique Loreau est auteur de nombreux ouvrages de développement personnel notamment L’Art de l’essentiel (Flammarion, 2008) et de Mon Kakebo (première édition Flammarion, 2011). Elle vit depuis près de 30 ans au Japon où elle s’est imprégnée d’un certain art de vivre.

Mon avis :

Ce livre est un peu redondant avec la méthode KonMarie de Marie Kondo que mon homme m’a offert (et je lui ferais bien bouffer donc c’est lui qui le lit ! bon ok ça ferait du bien de ranger, mais je n’ai pas le temps ! l’excuse bidon du jour, bonjour ! 😉 )

Ce livre est bien construit et nous propose comment trier et désencombrer notre chez nous et donc accessoirement nos vies. Une maison bien rangée = une vie plus claire ! Donc la seconde partie est vraiment très proche de la méthode KonMarie comme je le disais plus haut.

Ce livre est pleins de conseils et de pensées sur le rangement, il s’appuie sur le bon sens, qu’on a tendance à oublier, pour nous rappeler et nous donner des conseils pour bien ranger chez soi. Il nous rappelle l’importance du rangement et l’incident que ça a sur notre bien-être physique et mental.

Tout est mis en avant pour nous aider à savoir qu’est-ce qu’on garde ou pas, comment bien ranger, dans quels contenants… pleins d’astuces et d’idées à prendre en fonction de nos besoins.

Au fil de ma lecture, des choses me sont parues évidentes et pourtant on ne pense pas à les mettre en application. Je garde en mémoire ce qui me semble évident pour le jour où je pourrais enfin me libérer et ranger, ranger, ranger, avant que mon homme ne foute tout dehors pour un grand feu de St Jean (il en est capable !).

Note : 3,5 / 5

Merci aux éditions j’ai lu pour cette lecture

***

Et toi, tu l’as lu ?

Tu en as pensé quoi ?

***

Famille à l’essai.com – Tome 2 : Les Glugeot – Vincent Cordonnier #Lecture #LectureEnfant #Concours

Famille à l’essai.com

Tome 2 : Les Glugeot

Vincent Cordonnier

#Lecture #LectureEnfant #Concours

#RelaisConcours #EditionsMagnardJeunesse

***

1508-1

Famille à l’essai.com 2 – Les Glugeot

À partir de 9 ans
Vincent Cordonnier
Illustrations : Zelda Zonk
février 2017
***

Résumé :

Après le tragique accident de ses parents, Coquelicot Ploum, dite Coki, s’installe quelque temps chez son vieil oncle Jo.

Mais la situation n’est pas tenable et Coki doit se chercher une nouvelle famille sur le site internet famillealessai.com.

Avec la juge Farçon, son psy, le Dr Ru, et l’oncle Jo, elle se décide pour les Glugeot : grande maison, beau jardin et quatre enfants.

Sur le papier, tout semble parfait ! Pour faire face à leurs principes d’éducation on ne peut plus bizarres,

Coki aura bien besoin des préceptes de son aïeul, le colonel Isidore Ploum, et des conseils de sa copine Bernadette.

Car, dans cette famille, la vie est organisée et planifiée comme une entreprise performante, avec des règles impossibles pour tout économiser !

Coki en vient même à se demander ce qu’elle fait là…

L’auteur : 

Vincent Cordonnier est auteur de roman d’aventure et d’amitié pour la jeunesse, qui rend hommage à la littérature populaire du siècle dernier.

L’illustratrice :

Zelda Zonk illustre depuis une quinzaine d’années. Elle se dit plus dessinatrice qu’illustratrice. Malgré le nombre de ses publications, c’est son premier album jeunesse.

 

Mon avis :

Dans le premier tome je parlais donc du concours pour choisir la suite des aventures de Coki, concours que j’ai gagné, j’ai donc reçu le tome 2 dédicacé :

Et je suis ravie de l’avoir gagné et de pouvoir continuer à suivre les aventures de Coki !

Comme dans le premier c’est frais, c’est drôle et Coki est fidèle à elle-même, la famille choisie est loufoque pour ne pas dire barge.

Mais au fil du temps on apprend à les connaître. Je ne rentrerais pas dans les détails de leur vie de famille, pour ne pas spoiler trop l’histoire !

Bien que Coki a vraiment du mal à s’intégrer dans cette famille, plusieurs anecdotes font penser à sa famille d’accueil qu’elle fugue mais il n’en est rien.

On retrouve tous les personnages du premier tome : coki, la juge, l’oncle Joseph et le psychologue et Bernadette !

Et toujours des illustrations au fil des pages qui sont très sympathiques.

Dans ce livre on aborde également un sujet sensible, le racket à l’école et ce n’est pas mal de faire lire ça aux enfants afin de les sensibiliser à ce sujet.

Mes garçons ont adoré une fois de plus l’histoire de Coki et on a été voter pour le 3ème tome (mais je ne sais déjà plus pour qui ? oups !)

 

Note : 5/5

La suite et concours

Les enfants (ou leurs parents !) ont rendez-vous sur http://www.famillealessai.com pour choisir

La nouvelle famille dans laquelle Coki sera accueillie au tome suivant.

4 familles sont en lice.

Des exemplaires dédicacés du prochain tome à gagner !

Va vite sur le site pour voter pour la prochaine famille d’accueil pour Coki, et ainsi tenter ta chance pour gagner le prochain Tome de la série.

***